• Gonesse

Opération Rio : aidez huit jeunes handicapés de Gonesse à partir aux J.O.


Moussa et ses amis veulent emmener huit jeunes du Val d'Oise aux paralympiques de Rio, pour supporter leurs champions. Tous sont élèves de l’institut d’éducation motrice Madeleine Fockenberghe* de Gonesse.

Une rencontre sous un abribus entre une journaliste de VISAGO news et un homme en fauteuil, la conversation s’engage, Moussa lève une partie du voile sur la vie des infirmes moteurs cérébraux. Rendez-vous est pris, ce sera lundi 11 janvier 2016. Une grille verte, nous a dit Moussa Traoré, au 2 rue Robert Schuman. On pourrait passer à coté sans la voir, tant la circulation automobile est rapide à cet endroit. Une route à l’enrobé idéal pour tout ce qui roule, donne accès aux parking où stationne une flotte de minibus spécialisés, non loin d’un bâtiment imposant, dont l’architecture est sublimée par un joli parc paysagé. C’est un endroit hors du temps, deux portes en verre coulissent.

Ici le visiteur est le bienvenu. Moussa employé à l’accueil et au standard de l’ IEM, se trouve en salle de musculation, en compagnie de Jean Bernard Gebert, kiné et ancien président de l’association sportive. Moussa termine une série de développés couchés, une barre de 70kg supérieure à son propre poids. Notre entretien est régulièrement interrompu par les élèves ou le personnel d’encadrement qui nous saluent au passage.

Sur le mur du hall d’entrée, son affichées toutes les photos d’identité, classées en fonction de la spécialité des intervenants : médecins, kinésithérapeutes, enseignants, détachés par l’éducation nationale, surveillants d’internat et autre personnel, dédié à l’aide quotidienne aux handicapés. L’IEM rassemble 250 personnes et accueille 120 jeunes âgés de 6 à 20 ans.

L’opération Rio : un exemple et un formidable message d’espoir, incarnés par le président de L’ASIMC ; Moussa Traoré !

Moussa, qui êtes vous ?

Je m’appelle Moussa Traore. Je suis infirme moteur cérébral des suites d’un arrêt respiratoire au moment de ma naissance, et je préside depuis 8 ans L’association sportive de l’IMC. Notre rêve est d’être présents aux jeux paralympiques de Rio. Ce voyage concerne 8 élèves handicapés et 5 accompagnateurs. C’est ici à l’IEM de Gonesse que j’ai suivi une scolarité complète pendant treize ans. J’ai forgé au cours de cette période mon goût de l’effort, ce qui n’est pas inné, sous la houlette de Jean Bernard Gebert , kiné et ancien président et fondateur de l’ ASIMC . " J’aime aussi rencontrer les gens, et depuis huit ans je suis employé au standard et à l’accueil de l’Institut d’éducation motrice". Pour la convivialité, c’est un poste clé, au sein d’un établissement qui rassemble 250 personnes.

Donc la pratique sportive contribue à donner un sens à votre vie ?

Nous sommes à fond dans le sport et l’éducation physique, que nous pratiquons par nécessité, mais aussi pour le plaisir. Le développé couché (photo de gauche) est une discipline à part entière aux jeux paralympiques. En arrière plan JB Gebert le Kiné.

Quelles sont les activités sportives pratiquées à l’IMC ?

Nous pratiquons l’haltérophilie, l’athlétisme en fauteuil, la marche avec canne, le tir à l’arc, le softball à 5, la sarbacane, l’escalade, et la natation, mais seulement en rééducation.

Un mur d’escalade. Le choix des activités se fait en fonction des possibilités, des goûts et besoins de chacun.

Plus de 200 coupes remportées par l’ASMIC au cours de ces trente dernières années en participant aux compétitions qui s’échelonnent du niveau départemental au niveau mondial.

Moussa, qui sont vos champions ?

Trois élèves de l’institut sont actuellement en mesure de réaliser les minimas pour être qualifiés en développé couché, et saut en longueur aux jeux de Rio. Leurs déplacements seront pris en charge par la fédération handisport.

Patrick Ardon : Haltérophile catégorie – 49 kg 6ème aux jeux paralympiques de Londres en 2012 7ème aux championnats du monde 2014 Record personnel : 150 kg au développé couché. Trait de caractère : Décontracté

Rafik Arahat : Haltérophile catégorie – 88kg 19ème aux mondiaux 2014 Champion de France 2013 Record personnel : 175 kg au développé couché. Trait de caractère : Optimiste.

Moussa Tambadou : Athlétisme catégorie T38 (saut en longueur) 4ème Au mondiaux 2015 Trait de caractère : Persévèrant.

Athlètes en devenir

Marie-suze Dubois : Championne de France 2015 en lancer du poids.

Laury-anne Matschke : Championne de France espoir 2013 sur 60m.

Quel est exactement votre projet ?

« Nous souhaitons emmener à Rio 8 jeunes handicapés moteurs, marchants et non marchants, et 5 accompagnateurs pour supporter nos athlètes, voir les jeux, et faire un voyage extraordinaire. Et aussi leur faire découvrir une grande ville : Rio, sa richesse et ses alentours, ainsi qu’une autre culture. C’est un voyage d’environ 11 jours qui restera gravé dans leur mémoire. Nos jeunes ont très peu la possibilité de voyager à l’étranger. C’est donc pour eux que l’idée de ce projet est née ».

Et pour le financement ?

Pour réaliser ce voyage, nous avons besoin de soutiens extérieurs ! Car les agences régionales de santé qui financent les établissements médico-sociaux, ne prévoient pas les voyages dans les budgets.Le plan de financement donne un budget prévisionnel total de 40 000 euros. Et nous n’avons récolté pour l’heure que 13 000 euros. Les deux dépenses lourdes sont les vols aller et retour = 950 euros par personne. L’hébergement avec chambre adaptée = 1600 euros par personne pour 11 jours. J’ai mis en place une cagnotte sur internet ouverte à ceux qui souhaitent nous aider à réaliser ce rêve.…

Par Icha et Jacques Hasboun

----------------

Une cagnotte pour Rio

Si vous voulez soutenir au voyage à Rio, participez à la cagnotte leetchi : www.leetchi.com/c/association-sportive-des-infirmes-moteurs-cerebraux-de-gonesse

Pour vos dons : Vous pouvez aussi faire un chèque, A L’ordre de ASIMC Gonesse, 2 avenue Robert Schuman 95400 Gonesse Tel : 0134452350

*ASIMC : Association sportive de l’institut des infirmes moteurs cérébraux de gonesse.

*IEM : institut d éducation motrice Madeleine Fockenbergh . Ouvert depuis 1969. Il accueille120 jeunes âgés de 6 à 20 ans dont la majorité est issu de milieu défavorisé. Association cap devant : Crée en 1954, et déclarée d’utilité publique, elle accueille dans plusieurs établissements d’Ile de France dont celui de Gonesse les IMC.

-----------------

‘’ Parfois la vie nous teste et met à l’épreuve notre capacité d’adaptation, Les 5 sens des handicapés sont touchés, mais c’est un 6ème qui les délivre, Bien au-delà de la volonté, plus fort que tout, sans restriction, Ce 6ème sens qui apparait c’est simplement l’envie de vivre. ‘’ Extrait d’un poème ‘’ 6ème sens’’ de l’auteur - interprète et slameur français Grand Corps Malade.

#Gonesse #sports #paralympique #Rio

86 vues