• Rencontre

La préfète, les journalistes citoyens et la maison de l’enfant


Bientôt le printemps et avec lui l’ouverture prochaine à Sarcelles de la maison de l’enfant initiée par Sylvie Feucher Préfète à l’Egalité des chances du Val D’oise. L’équipe de Visago a rencontré cette représentante de l’Etat pas comme les autres.

Le 16 décembre dernier la rédaction de visagonews.com recevait dans le cadre de ses conférences de rédaction élargies, Sylvie Feucher Préfète à l’égalité des chances, Monsieur Cornet de la Directions régionale des affaires culturelle (DRAC) et Monsieur Jean-Louis Marsac Maire de Villiers-le-Bel. Le but ? Les faire participer activement à la conférence de rédaction en apportant idées, réflexions et propositions de sujets portant sur l'Est du Val D’Oise.

La conférence de rédaction élargie est animée par Céline Evita, Eric le Braz et Olivier Dutranois membres co-fondateurs de Visago Média éditeur du site d’information citoyenne visagonews.com.

Au programme de cette conférence de rédaction : actualités "chaudes et froides" à traiter sur les prochaines semaines par les journalistes citoyens. Et un “focus” sur l’ouverture prochaine à Sarcelles de la maison de l’enfant pour laquelle Madame la Préfète nous apportera sa réflexion professionnelle sur la question, l’objectif de cette structure, les étapes et modalités de fonctionnement, etc, mais aussi les histoires dans l’histoire…

18h30 : la Préfète Sylvie Feucher arrive seule sans staff, au local de l’association Dialogue de Femmes*, suivie de peu par M. Cyril Cornet venu lui de Paris par le RER D (Il est important de le souligner, car peu d’officiels ont le courage de prendre les transports en commun vers la banlieue de plus à des heures tardives). Le Maire quant à lui arrivera bien plus tard puisque retenu par ses services, nous dira-t-il lors de son arrivée.

Agent administratif, chef d’entreprise,

étudiante : tous journalistes citoyens !

Après présentation de la démarche de Visago Média par le président de l’association, vient un tour de table de présentation des membres de l'équipe de rédaction citoyenne. Les profils sont divers : de l’ancien prof de sport du Lycée Pierre Mendès France de Villiers-le-Bel, habitant d’Arnouville fraichement à la retraite qui voit en visagonews une belle activité associative dont le territoire à besoin… en passant par une habitante de Sarcelles elle même présidente d’une association ayant comme principale activité l’écriture et s’étant révélée au sein de la rédaction comme notre spécialiste du billet d’humeur. Cela, sans oublier le chef d’entreprise habitant de Villiers-le-Bel, l’Agent administratif d’ADP habitante de Gonesse, la mère de famille, l’étudiante en langues étrangères…

La préfète clôture les présentations, par le récit de son propre parcours, et souligne la mixité citoyenne qui est autour de la table et se réjouit de cela : « Dans vos propos, j’ai entendu vibrer les valeurs d’humanité, de citoyenneté active et de fraternité.

Nos territoires ont besoin de voir vivre ces fondements de la République. »

La conférence de rédaction dirigée par Eric le Braz peut commencer ; tout d’abord par le point sur les sujets en cours puis ceux à venir. D’ailleurs l’un de ces derniers, portant sur l’affiche sexiste d’un boucher local (et évoquée par Sylvie Feucher) retiendra toute notre attention et sera réalisé dans les jours qui suivront (à voir ici).

Puis vient le tour de la Préfète. A l’instar de tous les journalistes citoyens, elle avait été invitée à préparer des sujets d’intérêts sur l’Est du Val d’Oise. Interrogée par les journalistes citoyens, elle nous raconte avec enthousiasme l’ouverture prochaine de la Maison de l’Enfant et de la famille à Sarcelles.

Le style est direct, franc, sans langue de bois et déterminé.

Voici quelques extraits de son interview à chaud par les journalistes de Visago.

​Pourquoi ce projet voit-il le jour seulement maintenant ?

Pendant 10-15 ans, la maison de l’enfant et de la famille peine à trouver l’adhésion des élus et des collectivités locales. Finalement, c’est la Ville de Sarcelles et plus particulièrement, le Maire, François Pupponi, animé par les mêmes intentions que Sylvie Feucher, qui prendra la décision de s’en saisir, de le porter et de le concrétiser.

Cette prise en charge des enfants et des familles en difficulté existe déjà sur le territoire. Non ?

En effet, il existe des dispositifs très pertinents, nécessaires et indispensables tels que la réussite éducative et les maisons des adolescents. Ils aident de nombreuses familles mais pour la Préfète l’accompagnement doit aller plus loin pour que le jeune et surtout, celui en difficulté, puisse être « connecté » à la société jusqu’à son entrée dans le monde professionnel, par exemple.

C’est pourquoi la Maison de l’enfant et de la famille proposera un accompagnement sur le très long terme, en un seul lieu, avec le croisement de toutes les disciplines indispensables à cette prise en charge globale.

Qui va piloter cette structure ?

Le projet a été monté en partenariat total entre la Ville de Sarcelles et les services de la Préfète mais c’est la municipalité qui en aura la responsabilité complète.

D’autres questions fusent parmi les journalistes citoyens mais après plus d’une heure de participation, la Préfète s’excuse pour son départ imminent, tout en indiquant sa volonté de revenir rapidement pour échanger avec l’équipe de journalistes sur de prochains sujets liés à l’Est du Val d’Oise… Sujet à suivre donc pour la rédaction de Visago News qui ira à la rencontre de l’équipe de cette Maison de l’enfant dès son ouverture prochaine.

La Préfète partie, le Maire l’ayant suivi de peu, la conférence de rédaction se prolonge et se termine vers 22h30 en présence de M. Cornet. Ce dernier, fort satisfait de sa rencontre avec l’équipe de Visago News, conclut la soirée sur ces mots « Du dynamisme, de la polémique, vous avez de beaux ingrédients dans votre média citoyen!… et au fait…Il y a encore des trains pour Paris ? ».

Par O.D. & C.E.

* Dialogue de Femmes

#VilliersleBel #VISAGONEWS #Sarcelles #Maisondelenfant #SylvieFeucher #Préfèteàlégalitédeschances

44 vues