• Arnouville

Un clocher pour une diaspora


Persécutés sur leurs terres millénaires, des milliers chrétiens d’orient ont trouvé refuge dans le val de France. L’église St Jean Apôtre des Chaldéens va bientôt accueillir cette communauté très croyante. Inauguration le dimanche 6 mars 2016 à 15 h.

C’est avec ferveur, et impatience, que la communauté chaldéenne, des chrétiens orientaux originaires de Mésopotamie, attend l’ouverture de l’église St jean. Idéalement située rue jean Jaurés, à deux pas du RER D, et au carrefour des trois villes : Arnouville, Villiers le Bel, Gonesse.

L’église St François d’Assise prêtée par une paroisse de Gonesse était devenue trop petite. Malgré les deux messes dominicales, les 300 enfants du catéchisme, et l’ensemble des fidèles manquaient de place.

De couleur ocre et de style architecturale Chaldéo-babylonien, l’église comporte deux niveaux principaux.

L’étage destiné au culte, abrite 500 places et la sacristie sur 571m2. Dans le respect des traditions de l’église, et de la symbolique le chœur est tourné vers l’orient.

Le rez de jardin en contrebas destiné aux activités et rencontres de la communauté, six salles pour les enseignements, une bibliothèque, une grande salle polyvalente et sa cuisine, deux bureaux, des locaux techniques et une partie du presbytère.

Une foi contagieuse…

La vitalité de la communauté chaldéenne majoritairement regroupée dans le val d’Oise est telle que la construction d’une deuxième église s’est avérée indispensable. L’église sera inaugurée en présence de Mgr Louis Sako, Patriarche des chaldéens et Mgr André XXIII, Archevêque de Paris.

L’église est comme une maison pour la communauté. Le seul lieu d’unité des expatriés, on y perpétue les traditions religieuses, avec entre autres des chants orientaux. Les pratiquants ne s’enferment pas dans un esprit communautariste. Cet édifice est aussi un outil qui permet des rassemblements diocésains, comme c’est déjà le cas en l’église st Thomas Apôtre de Sarcelles. Au contact de cette ferveur chaldéenne, de jeunes français du diocèse ont repris le chemin du catéchisme.

Les Chaldéens déjà présents à Paris dans les années 1930.

Sur la photo (ci-dessous) prise à Rosny sous Bois au début des années 1950, Monseigneur Dahan Evèque Chaldéen,(3ème en partant de la droite) reçu au sein d’une famille chrétienne.

Ce dimanche matin, accueilli dans une paroisse latine (Sainte Geneviève à Rosny sous bois), il célébra en Araméen une messe dans la liturgie chaldéenne, très proche de la liturgie judéo chrétienne du premier siècle après Jésus Christ.

Pourtant aujourd’hui encore certains membres du clergé latin n’ont pas compris que ces catholiques d’Orient puissent avoir une liturgie différente, et une certaine autonomie pour faire vivre leur héritage en Europe.

Par Jacques Hasboun

*L’église catholique chaldéenne est une des églises catholiques orientales.

Le siège de la mission chaldéenne catholique en France, se trouve à la chapelle

Notre Dame de Chaldée, 13 -15 rue Pajol 75018 Paris

______________

En chiffres…

6 550 000 euros dont 850 000 pour le terrain (Emplacement de l’ancien magasin Leclerc). 1 000 000 d’aide par les chantiers du Cardinal.

Fin 2014, il manquait 2 500 000 pour boucler le budget, mais la communauté riche de 11 000 membres dans le Val d’Oise a beaucoup donné.

Le projet est financé également par les diocèses de Pontoise et de Paris, et soutenu par l’œuvre d’Orient et L’AED (Aide à l’église en détresse).

Architecte : AXC Architecture et construction 13 ter rue jean jaurès 95400 Arnouville.

#VISAGONEWS #Gonesse #Arnouville #VilliersleBel #Araméen #Chaldéen #Chaldéobabylonien #Eglise

55 vues