• GEM

J'aime le GEM d’Arnouville…


A quelques jours de la journée mondiale des troubles bipolaires (30 mars 2016), rencontre avec Nadia et découverte du GEM (Groupes d’Entraide Mutuelle) d'Arnouville.

Créés depuis la loi « handicap » du 11 février 2005, les GEM accueillent les personnes fragiles psychiquement pour lutter contre leur isolement et leur faciliter une insertion dans la vie sociale en dehors des parcours médicaux-sociaux classiques.

Ces structures fonctionnent à moyen terme en autogestion où chaque adhérent est invité à participer aux niveaux administratif, financier et de l’organisation interne du GEM. Face à d’éventuelles difficultés le GEM est soutenu par un « parrain », il peut-être aussi aidé par une association gestionnaire : la Mayotte pour le GEM d’Arnouville. C’est sur la notion de la pair-aidance que sont valorisés le soutien mutuel et le lien social tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du GEM ainsi que la définition et l’organisation d’un projet les concernant. Un GEM est donc un lieu de rencontre, d’échange et de soutien entre les « gémeurs ».

C’est dans ce contexte que j’avais pris rendez-vous avec Nadia, une gémeuse depuis plusieurs années, au GEM d’Arnouville à 1 minute de la gare de Villiers-le-bel Gonesse Arnouville. Je frappe à la porte et entre dans un logement de 4 pièces agencées de chaque côté d’un couloir qui se termine dans la cuisine, une douzaine de gémeurs me saluent d’un sourire, d’un bonjour, l’ambiance est calme et sereine. Je trouve l’animatrice et Nadia dans le salon, après les présentations, nous commençons notre entretien dans une salle décorée par les gémeurs et où se trouve une table ronde avec une machine à coudre.

Nadia est bipolaire, elle est atteinte de troubles psychiques depuis plus de treize ans mais ce n’est qu’au bout de 3 ans que la bipolarité a été diagnostiquée après une série de trois tests en hôpital; sa bipolarité se manifeste par une alternance de phases dépressives où elle est très angoissée, stressée et de phases "d’exubération" où tout lui semble aller très bien, dans les intervalles elle vit des périodes de calme.

J'aime le GEM d'Arnouville

Cependant elle a toujours de la difficulté à réaliser des tâches qui demande de la concentration comme lire ou les tâches ménagères et est constamment perturbée pas le flux de ses pensées. Elle a le statut d’invalidité à 80% et n’exerce pas d’activité professionnelle. Sa famille, de trois enfants adultes, la soutient après avoir compris et accepté sa maladie et qu’elle-même ait décidé de prendre un traitement régulièrement depuis 5 ans ; elle vit avec sa maladie.

Elle vient au GEM pour rompre l’isolement, rencontrer du monde, elle a initié la peinture sur soie l’an dernier mais n’a pu continuer cette activité qui lui demande trop de concentration. Le GEM lui apporte un soutien et lui offre un lieu de rencontre qui n’existe pas ailleurs, cependant elle souhaiterait organiser plus de voyages dans le cadre du GEM.

A la fin de notre entretien je l’informe sur la tenue de la 2ème journée mondiale des troubles bipolaires notamment à Paris le mercredi 30 mars 2016 (jour anniversaire de la naissance de Vincent Van Gogh lui-même atteint de bipolarité) : cette journée mondiale représente le symbole des maladies invisibles dont on ne parle pas assez d’une part et d’autre part diffuse des informations sur les avancées présentes et les futurs espoirs de la recherche médicale et des solutions sociales proposées aux personnes atteintes de maladies considérées comme incurables pour le moment.

.

Par Jean-Claude Glaisner

Quelques bipolaires célèbres : Robert Schumann (1810 - 1856), Hector Berlioz (1803 - 1869), Hugo Wolf (1860 - 1903), Anton Bruckner (1824 - 1896) ou Georg Friedrich Haendel (1685 - 1759), Vincent Van Gogh (1853 - 1890) ou Amedeo Clemente Modigliani (1884 - 1920), Gérard de Nerval (1808 - 1855), Honoré de Balzac (1799 - 1850), Virginia Woolf (1882 - 1941), Ernest Hemingway (1899 - 1961), Friedrich Nietzsche (1844 - 1900) ou Charles Baudelaire (1821 - 1867), Abraham Lincoln (1809–1865), Theodore Roosevelt (1858 1919) ou Sir Winston Churchill (1874 - 1965).

source www.troubles-bipolaires.com

#Arnouville #journéemondialedestroublesbipolaires

55 vues