• Europe

TAFTA, la tempête qui menace nos vies !


Malgré le refus du traité transatlantique (TAFTA) par les peuples français et néerlandais, une série de pirouette va conduire à se passer de leur avis pour signer le traité de Lisbonne, afin d’assurer la construction du marché transatlantique.

Négocié en secret, ce projet de traité qui devrait aboutir en 2016, ardemment soutenu par le gouvernement américain et les multinationales qui pourraient attaquer en justice, tout état qui ne se plierait pas aux normes du libéralisme. L’accord de partenariat transatlantique (APT) négocié depuis juillet 2013 par les Etats Unis et l’Union Européenne est une version modifiée de l’accord multilatéral sur l’investissement. (AMI)

Il prévoit que les législations en vigueur des deux côtés de l’Atlantique se plient aux normes du libre-échange établies par et pour les grandes entreprises sous peine de sanctions commerciales pour les pays contrevenants.Pour s’en convaincre il suffit de regarder l’expérience du Canada, s’agissant d’un accord déjà signé.

Dans un élan de candeur, l’ancien ministre du commerce américain Ron Kirk fait valoir l’intérêt d’une nécessaire confidentialité. On comprend dès lors le secret des négociations, il faut prendre son temps pour annoncer aux pays, les effets qu’ils produiront à tous les échelons : du sommet de l’Etat, jusqu’aux conseils municipaux. Les élus devront réfléchir de fond en comble leurs politiques publiques de manière à satisfaire les appétits du secteur privé dans les secteurs qui lui échappaient encore en partie :

- Sécurité des aliments, normes de toxicité,

- Au supermarché : de la viande aux hormones, du poulet au chlore, des carcasses lavées à l’acide lactique, les OGM. etc. .…

- Assurance maladie, le prix des médicaments, la recherche sur le vivant,

- Liberté du net, protection de la vie privée,

- Ressources naturelles, Energie gaz de schiste

- Formation professionnelles

- Equipement public- Immigration, etc….

Pas un domaine d’intérêt général qui ne passe pas sous les fourches caudines du libre-échange institutionnalisés.

L’action politique des élus se limitera à ne négocier auprès des entreprises que les miettes de souveraineté qu’elles voudront bien consentir. Depuis quelques mois, le rythme des négociations s’intensifie. A Washington, on considère que les dirigeants européens sont prêts à n’importe quoi pour raviver une croissance économique quasi nulle, fut-ce au prix d’un reniement de leur pacte social.

Un rapport issu du Centre Européen d’Economie Politique Internationale affirme avec l’autorité d’un Nostradamus d’école de commerce que l’ATP délivrera à la population du marché transatlantique un surcroît de richesse de 3 centimes par tête et par jour… A partir de 2029. De qui se moque-t-on ?

Alors que les orientations libérales, soutenues par le Gouvernement Hollande/Valls casse peu à peu la vie des citoyens de ce pays et plus particulièrement de nos villes, aggravant précarité et insécurité par le chômage, des impôts toujours plus lourds, les difficultés d’accès aux soins, des d’accès aux services publics de plus en plus inaccessibles à tous lorsque par hasard, ils existent encore.

L’alternative à cette politique libérale, et qui aurait la préférence des médias pourrait être la mise en avant des idées nationalistes et totalitaires extrêmement dangereuses, développant des idées extrémistes préconisées par le Front National et autres organisations d’extrême droite, d’un repli sur soi et d’un racisme affirmé, de la haine de l’autre, ainsi qu’un abandon de la démocratie, voire de la République.

Alors que nous commémorons le 100ème anniversaire du début de la première guerre mondiale de 1914, sachons que ces idées sont porteuses de conflits aux conséquences dramatiques pour les peuples de l’ensemble de la planète. 1ère guerre mondiale 10 millions de mort et plusieurs génocides. 2e guerre mondiale 60 millions de mort et un génocide, 3e guerre mondiale, combien de mors, de pogroms, de génocides à venir…

Entre Libéralisme et Nationalisme, qui sont un seul et même visage, une véritable politique humaniste et citoyenne est encore possible, alors relevons nos manches, organisons nous et combattons ensemble l'extrême dans tous les domaines.

Par Alain Barberye

Liens utiles :

http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/union-europeenne/ue-citoyennete/construction-europeenne/qu-est-ce-que-traite-lisbonne.html

http://www.traite-de-lisbonne.fr/

#TAFTA #marchétransatlantique #traitédeLisbonne

5 vues

© 2015/2020 Visago Média. Tous droits réservés

VISAGO MÉDIA EST ACCOMPAGNÉ DANS SA DÉMARCHE PAR LA FONDATION DE FRANCE ET PAR LA DRAC ILE-DE-FRANCE