• SANTÉ

Bal tragique à l’APHP : 2 morts


Après le suicide d’un agent d’Adelaide Hautval (ex Charles Richet) le 20 février dernier, nous apprenons aujourd’hui le décès par pendaison d’un agent de l’Hôpital de Gonesse.

Là aussi les conditions de travail, ou les perspectives d’avenir semblent être en cause.

Se suicider sur son lieu de travail n’est pas neutre, et révèle une profonde détresse.

Détresse face à laquelle les responsables de l’APHP (Assistance Public-Hôpitaux de Paris).et du ministère de la santé ne paraissent pas être concernés.

C’est pourquoi la marche organisée samedi 30 avril par le collectif de défense de l’Hôpital Adelaïde Hautval, partie de la gare de Villiers jusqu’à l’hôpital Adelaide Hautval a rassemblé le personnel de l’hôpital, soutenu par la CGT, et un grand nombre de beauvillésois, qu’un temps maussade n’a pas rebuté.

Gageons que malgré le refus par le ministère de la santé du moratoire que proposait Jean Pierre Blazy, maire de Gonesse, le combat va continuer !

Par Roberto

Vidéo de la marche du 30 avril 2016

#VilliersleBel #Gonesse #Sarcelles #MarlyLaVille

12 vues