• 8e circonscription du Val d’Oise (Cantons de

5 questions aux candidat(e)s de l’Est du Val d’Oise. Navaz MOUHAMADALY, (MEI - 8e circo)


2017 est par excellence une année d’élections. La présidentielle passée, que voilà déjà les législatives. La rédaction de Visagonews a proposé à l’ensemble des candidats à la députation, sur l’Est du Val d’Oise (7e, 8e, 9e circonscriptions), une interview type de 5 questions identiques…

Pourriez-vous vous présenter en quelques lignes ou nous exposer les principales motivations de votre candidature ?

53 ans, marié et père de 2 enfants, je suis comptable dans une caisse de retraite à Garges et trésorier dans une association du Syndic libre de ma résidence. Je ne me résigne pas à l’inaction face à la dérive du climat, à la disparition des espèces, aux souffrances infligées aux animaux, au massacre de nos paysages et de notre patrimoine, au débordement de l’urbanisation sur les terres agricoles et les milieux naturels, à la violence internationale alimentée par le cynisme de certains Etats, à l’indécence de certaines rémunérations qui ébranle la cohésion sociale. Cette voix, indépendante, doit pouvoir se faire entendre au Parlement.

Quelles sont vos priorités pour l’Est du Val d’Oise et plus particulièrement dans votre circonscription ?

Soutenir la création d’une épicerie sociale. La création d’une crèche départementale pour l’Est du Val d’Oise. La création des ateliers de réparation et de récupération de vélos pour lutter contre l’obsolescence programmée des objets.La création de pistes cyclables continues pour faciliter l’utilisation des vélos ou trottinettes... Le développement de site internet pour le co-voiturage.Le développement du travail à distance pour gagner du temps perdu dans les transports.

Quelle proposition de loi comptez-vous porter pour le territoire ?

- La prise en charge à 100% par l’employeur de la carte Navigo.

- La pérennité de la prime de 25% du prix d’achat du vélo et de la voiture électrique.

- Les indemnités kilométriques annuelles de 200 euros pour se rendre au travail en vélo.

- L’obligation d’installer les bornes de recharge pour les voitures électriques (décret N°873 du 27/07/2011), alimentées par des panneaux solaires des nouvelles constructions.

- Rétablir l’éco-taxe (pollueur/payeur) et aligner la taxe de l’essence sur celle du diesel.

Et enfin, la réduction des retards en investissant massivement dans le renouvellement et dans l’entretien des trains.

Emmanuel Macron, nouveau Président de la République, recherchera au-delà de son propre mouvement une majorité à l’assemblée, pourriez-vous faire partie de celle-ci ?

Etant un écologiste indépendant de la droite et de la gauche, c’est -à- dire authentiquement écologiste depuis toujours, oui je peux travailler avec le nouveau Président de la République Emmanuel Macron, si l’écologie ne sert pas à la décoration dans la vitrine du nouveau gouvernement et avec un véritable budget pour pouvoir mettre en application nos projets.

Un plan B en cas d’échec aux législatives ?

Fonder une association écolo solidaire de conseil pour trouver des subventions, des solutions de financement et des crédits d’impôt pour les travaux à domicile et préparer les prochaines élections municipales à Sarcelles en 2020.

Par la rédaction

#EstduValdOise #Arnouville #VilliersleBel #Sarcelles #GargeslesGonesse #BonneuilenFrance