• 8e circonscription du Val d’Oise (Cantons de

5 questions aux candidat(e)s de l’Est du Val d’Oise. Samy DEBAH, (Sans étiquette - 8e circo)


2017 est par excellence une année d’élections. La présidentielle passée, que voilà déjà les législatives. La rédaction de Visagonews a proposé à l’ensemble des candidats à la députation, sur l’Est du Val d’Oise (7e, 8e, 9e circonscriptions), une interview type de 5 questions identiques…

Pourriez-vous vous présenter en quelques lignes ou nous exposer les principales motivations de votre candidature ?

Je m'appelle Samy Debah. J'ai 45 ans, marié et professeur d'histoire géographie à l'éducation nationale. Cela fait près de 30 ans bientôt que je suis investi dans le travail associatif local et national et en 2003, j'ai co-fondé avec des amis le collectif contre l'islamophobie en France, une association des droits de l'homme spécialisée dans la lutte contre les discours et les actes hostiles aux personnes ayant une appartenance réelle ou supposée à la foi musulmane.

Contrairement aux autres discriminations, celle-ci était à l'époque ignorée par les associations traditionnelles de lutte contre le racisme mais surtout négligée par les institutions nationales.

Quelles sont vos priorités pour l’Est du Val d’Oise et plus particulièrement dans votre circonscription ?

Mon programme s'articule autour de trois engagements essentiels :

1. Elu, je mettrai en place les « Assises de l’éducation » qui réuniront le monde enseignant, les parents, les municipalités et les associations, afin de mettre en place un dispositif veillant à ce que chaque enfant quitte l’école primaire en maitrisant la lecture, l’écriture et le calcul.Le lycée doit être le lieu qui prépare l’avenir professionnel des étudiants et à travers la formation professionnelle adaptée, aucun élève ne doit quitter le système scolaire sans qualification. C'est ce que nous devons à nos enfants.

2. Je mettrai en oeuvre un programme visant à réduire le chômage :- en attirant dans nos zones d'activités moribondes, des entreprises innovantes tournées vers les économies d'avenir telles que le numérique ou la transition écologique . - en veillant à ce que les 130 000 emplois générés par le développement du pole économique Roissy-Le Bourget, soient également accordés aux habitants de notre circonscription.

3. Face à l’insécurité, il faut un travail de police efficace et ciblé, doté de moyens modernes et respectueux des libertés fondamentales. Nos agents de police ne doivent pas être mis en conflit avec nos concitoyens, mais à leur service. Il y a ici une fracture à laquelle il faut enfin remédier.

- Il faut mettre un terme aux mesures qui coûtent cher aux contribuables et qui sont tout aussi inefficaces que dangereuses. Je propose de faire un état des lieux des programmes sécuritaires en cours et de nous assurer qu’ils protègent concrètement les Français, leurs biens et leurs libertés.

- Les actes terroristes ne doivent pas nous faire oublier tous les crimes et délits commis sur notre territoire et qui portent atteinte aux biens et aux personnes. Une nouvelle police de proximité devra être mis en place. Elle sera sur le terrain et renouera la confiance avec la population.

Quelle proposition de loi comptez-vous porter pour le territoire ?

Introduire le principe d'équité dans la loi fondamentale. Ce qui consiste à accorder à chacun de nos territoires ce qui lui est dû pour pouvoir atteindre un niveau de vie économique, social et culturel équivalent aux autres.

Emmanuel Macron, nouveau Président de la République, recherchera au-delà de son propre mouvement une majorité à l’assemblée, pourriez-vous faire partie de celle-ci ?

Je suis un homme, un candidat et, je l'espère, un élu libre dont les choix seront guidés par la volonté de mettre en oeuvre mes engagements et dans la recherche constante de l'intérêt des mes électeurs et électrices qui m'auront fait confiance.

Un plan B en cas d’échec aux législatives ?

Ma campagne est déjà une réussite face à ceux qui pensaient que les habitants de la circonscription étaient des moutons qui devaient accepter leur sort sans broncher. Il faut maintenant que cette dynamique qui a surgi se transforme en une formidable victoire pour sortir notre territoire de la torpeur dans laquelle les socialistes l'ont mis.

Par la rédaction

#EstduValdOise #Arnouville #VilliersleBel #Sarcelles #GargeslesGonesse #BonneuilenFrance

© 2015/2020 Visago Média. Tous droits réservés

VISAGO MÉDIA EST ACCOMPAGNÉ DANS SA DÉMARCHE PAR LA FONDATION DE FRANCE ET PAR LA DRAC ILE-DE-FRANCE