• Adm

5 questions aux candidat(e)s de l’Est du Val d’Oise. Carlos Martens Bilongo (LFI/NUPES - 8e circo)


La présidentielle passée, place aux élections législatives. La rédaction de VisagoNews a proposé (comme en 2017) à l’ensemble des candidats à la députation, sur l’Est du Val d’Oise (8e, 9e circonscriptions), une interview de 5 questions identiques…

Pourriez-vous vous présenter en quelques lignes ou nous exposer les principales motivations de votre candidature et de celle de votre suppléant(e) ?

Je m’appelle Carlos Martens Bilongo, je suis enseignant d’économie et droit à Paris et militant associatif depuis plusieurs années à Villiers-le-Bel, ville où je suis né.

Je me suis toujours engagé contre l’injustice sociale. Je suis membre LFI et j’ai déjà candidaté pour les élections régionales.

Ma suppléante, Ophélie Sauger est enseignante d’italien dans le Val d’Oise, responsable syndicale enseignante sur la circonscription, et membre du Parlement de l’Union populaire. Nous connaissons donc bien notre circonscription. Nous sommes donc tous les deux des militants qui se sont engagés contre les méfaits du gouvernement Macron.

Nous sommes dans la Nouvelle Union populaire Écologique et Sociale car son programme répond à l’urgence sociale et économique et veut rompre avec la politique de Macron. Nous souhaitons que notre programme puisse permettre de répondre au mieux aux attentes des habitants et nous représentons tout ceux qui n’en peuvent plus de cette situation et veulent une autre politique.  

Quelles sont vos priorités pour l’Est du Val d’Oise et plus particulièrement dans votre circonscription ?

La priorité ce sont les services publics, le pouvoir d’achat et le logement. Dès que les services publics sont attaqués qu’il n’a pas de Poste, qu’il n’y a pas de professeur remplacé dans une école, il n’y a plus d’égalités, et dans les quartiers les plus populaires de notre circonscription, la carence de services publics touchent les habitants de plein fouet, tout comme l’augmentation des prix.

Le gouvernement ne fait rien face à ça, les prix augmentent, les loyers augmentent, il manque des profs et des personnels dans les écoles, les hôpitaux et rien ne se passe. On ne peut plus supporter cela. Les habitants sont pris à la gorge.

Notre programme a plusieurs priorités, notamment bloquer les prix, bloquer les loyers, augmenter les SMIC à 1500 euros, recruter rapidement des fonctionnaires dans tous les services publics, mettre la retraite à 60 ans. Tout ce qui a été attaqué depuis des années. 

Quelle proposition de loi comptez-vous porter et dont les effets pourraient améliorer le

quotidien des habitantes et habitants du territoire ?

(voir réponse précédente).  

Emmanuel Macron, de nouveau Président de la République, recherchera au-delà de son propre mouvement une majorité à l’assemblée, pourriez-vous faire partie de celle-ci ?

Avec la NUPES notre objectif est de constituer une majorité sur notre programme et que Jean-Luc Mélenchon soit premier Ministre.

Un plan B en cas d’échec aux législatives ?

Continuer à défendre les revendications, à militer dans les associations et à combattre la politique de Macron.

Par la rédaction

#EstduValdOise #villierslebel #Sarcelles #gargeslesgonesse #Arnouville #bonneuil

60 vues0 commentaire